Soudan : l'ONU exige l'arrêt des hostilités à Abyei

La Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) est profondément préoccupée par le renforcement des troupes et les informations faisant état de combats à l'artillerie lourde et de bombardements dans la région d'Abyei.

La MINUS a lancé un appel ce 21 mai à toutes les parties dans ce conflit pour qu’elles protègent les civils dans la région d’Abyei. Elle exhorte toutes les parties à cesser immédiatement les hostilités et demande « le retrait de toutes les forces non autorisées de la zone, conformément à l’Accord de cessez-le-feu contenu dans l’Accord de paix global et aux Accords de Kadugli. » La Mission onusienne appelle toutes les parties et les groupes à régler de manière pacifique leurs différends et à s’abstenir de viser les civils.

Vendredi 20 mai, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et la MINUS ont vivement condamné une attaque contre un convoi de la Mission onusienne qui a eu lieu jeudi 19 mai à Abyei.

La région d”Abyei est en proie à de violents affrontements depuis plusieurs mois. L’Accord de paix global qui a mis fin en 2005 à la guerre civile entre le Nord et le Sud du Soudan, prévoyait l”organisation à Abyei en janvier 2011 d’un référendum d”autodétermination, en même temps que celui sur l”autodétermination du Sud-Soudan. Faute d”accord sur la composition d’une commission électorale, le scrutin avait été reporté. Le Sud-Soudan de son côté a voté massivement pour la sécession, qui entrera en vigueur le 9 juillet 2011.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...