RDC : démarrage de la riposte au polio-virus sauvage

Un enfant congolais se fait vacciner en RDC.

En République démocratique du Congo, la troisième phase de la campagne de vaccination contre le virus sauvage de la poliomyélite a démarré ce 26 mai. Cette campagne prendra fin le 30 mai.

Selon le Représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en RDC, Leodegal Bazira, tant qu'il y aura des cas de poliomyélite sur le territoire congolais, les campagnes de vaccination continueront jusqu'à l'éradication de la maladie. Le Représentant de l'OMS a souligné que ces campagnes doivent être améliorées. C'était au cours d'une conférence de presse à Kinshasa, au siège du Programme élargi de vaccination (PEV) en présence des partenaires du gouvernement et des organisations internationales.

Concernant les campagnes précédentes, le Représentant de l'OMS en RDC s'est déclaré globalement satisfait. Cependant, il estime qu'il y a nécessité de les améliorer et d'atteindre même les personnes réfractaires à la vaccination. Et au nombre des stratégies qu'il propose, la surveillance de la paralysie flasque aiguë, «de façon à ne pas passer à côté d'un cas ». Pour le Représentant de l'OMS, lorsqu'on découvre un cas, on doit organiser immédiatement la riposte, circonscrire l'épidémie, et renforcer la communication de manière à convaincre les dernières personnes qui refusent la vaccination.

(Extrait sonore : Leodegal Bazira, Représentant de l'OMS en RDC ; propos recueillis par nos confrères de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...