Processus électoral en RDC : impliquer tous les acteurs, selon Meece

«Tous les acteurs doivent s'impliquer dans le processus d'enrôlement des électeurs en cours ». C'est un appel lancé mercredi 4 mai à Goma au Nord- Kivu, par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC).

Roger Meece

Roger Meece

Roger Meece reconnaît que le problème logistique reste un défi majeur. Il indique que la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (MONUSCO) continuera à apporter son appui au gouvernement Congolais à cet effet.

«J’ai bien noté le début de l’enrôlement dans ces régions du pays. C’est un processus très important. J’espère que ça va réussir. Le calendrier électoral est déjà noté. J’encourage tous les électeurs à se présenter et de se faire enregistrer le plus tôt possible. En 2006, on avait des problèmes logistiques et autres. Ce n’est pas aussi surprenant, parce que c’est un défi majeur pour organiser les élections dans un pays aussi vaste comme la RDC, » a-t-il ajouté.

Roger Meece a déclaré à Goma qu’il avait bien noté le début de l’enrôlement dans ces régions du pays. « C’est un processus très important. J’espère que ça va réussir d’obtenir la plus grande mobilisation possible des électeurs. Le calendrier electoral est déjà noté. J’encourage tous les électeurs à se présenter et de se faire enregistrer le plus tôt possible” a-t-il souligné.

(Extrait sonore : Roger Meece, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et Chef de la MONUSCO ; propos recueillis par Denise Lukesso de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...