Peuples autochtones : ouverture de la 10ème session de leur Instance

La dixième session de l'Instance permanente sur les questions autochtones a ouvert ses travaux ce lundi 16 mai dans la salle de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York. C'est le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, qui a lancé cette session qui prendra fin le 27 mai.

UN celebrates 10th forum on indigenous issues

Assemblée générale des Nations Unies sur les peuples autochtones

L’Instance permanente sur les questions autochtones est un organe consultatif auprès du Conseil économique et social ayant mandat de  discuter des questions autochtones liées au développement économique et social, la culture, l’environnement, l’éducation, la santé et les droits de l’homme.

Cette Instance est l’aboutissement de décennies de travail visant à promouvoir la visibilité des questions autochtones au sein de la communauté internationale. Dès 1924, le Chef Cayuga Deskaheh se rendit à Genève dans le but de s’adresser la Ligue des Nations afin que la voix des peuples autochtones puisse être entendue. Un concept des droits des autochtones prit forme en 1957 et fut introduit dans le premier instrument légal international relatif à la protection des peuples autochtones, la Convention 107 de l’OIT relative à la Protection et à l’intégration des populations autochtones tribales et semi tribales dans les pays indépendants. Cette Convention ILO/OIT fut actualisée en 1989 par la Convention n°169 des peuples autochtones et tribaux.

La première étude réalisée par le Rapporteur spécial de l’ONU, José Martínèz Cobo dans les années 70 et début des années 80 donna des informations capitales sur l’état des peuples autochtones dans le monde et lança un coup de clairon aux Nations Unies pour qu’elles agissent en leur nom. Ultérieurement un Groupe de travail sur des peuples autochtones fut formé en 1982 et se chargea du développement de mesures internationales sur les droits autochtones. Le résultat fut un Projet de Déclaration des droits des populations autochtones. Avant d’être adopté, il servit à établir un modèle de référence auquel on demanda aux Etats d’adhérer. Pendant l’année 1993, proclamée par L’ONU comme «l’Année internationale des peuples autochtones du monde», pour la première fois, des appels furent lancés pour la création d’une Instance permanente qui puisse traiter des préoccupations et intérêts des populations autochtones.

Presque 10 ans plus tard, ce rêve fut réalisé avec la session inaugurale d’une Instance permanente sur les questions autochtones (Instance permanente) en mai 2002, marquant ainsi une ère nouvelle dans laquelle les experts autochtones nommés siègent à un niveau de parité avec les experts nommés par les gouvernements, et peuvent parler en leur nom propre en tant que membres à part entière des Nations Unies.

(Mise en perspective de Jean-Pierre Amisi Ramazani avec un extrait sonore contenant des incantations des peuples autochtones)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...