PMA : créer plus d’emplois décents, selon Juan Somavia

Les travaux de la quatrième Conférence des Nations Unies sur les Pays les moins avancés, avec en plus des plénières, une série de débats thématiques dont le point culminant sera l'adoption d'un nouveau Plan d'action censé redynamiser les efforts de lutte contre la pauvreté, le renforcement des capacités productives et le rôle du secteur privé. Parmi les participants à ce débat, Juan Somavia, le Directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT) qui s'est longuement exprimé sur la nécessité de créer plus d'emplois décents.

Conférence de l'ONU sur les Pays les moins avancés (PMA) à Istanbul.

Conférence de l'ONU sur les Pays les moins avancés (PMA) à Istanbul.

L’objectif des négociateurs des 48 États inscrits sur la liste de la catégorie des « pays les moins avancés » (PMA), dont 33 se trouvent en Afrique, 14 en Asie et un (Haïti) dans la région Amériques, est d’obtenir du reste de la communauté internationale de nouvelles mesures leur permettant de construire et de développer les infrastructures. Pour y arriver, les PMA devront réaliser des progrès en matière de réformes économiques, de gouvernance et de mobilisation de ressources au niveau national.

(Extrait sonore : Juan Somavia, Directeur général de l’OIT ; propos recueillis par Martial Asseme, envoyé spécial de la Radio de l’ONU à Istanbul)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...