Libye: les bureaux de l’ONU saccagés à Tripoli; la situation humanitaire préoccupante

Les bureaux de l'ONU à Tripoli ont été saccagés par la foule en colère suite à la mort d'un des fils du Président Kadhafi, tué au cours du dernier bombardement de l'OTAN. Pendant ce temps, les opérations humanitaires se poursuivent aux frontières Est et Ouest du pays et de milliers de personnes ont été évacuées de la ville de Misrata.

Mouammar Khadafi

Mouammar Khadafi

En effet, l’ONU a décidé de retirer son personnel présent à Tripoli, la capitale libyenne. Les bureaux des Nations Unies dans cette ville ont été saccagés par une foule en colère qui voulait venger la mort d’un des fils du colonel Kadhafi tué dans un bombardement de l’OTAN.

La présence de l’ONU à Tripoli avait été acceptée il y une quinzaine de jours à peine par le colonel Kadhafi. Cette mission devait permettre l’ouverture d’un couloir humanitaire vers les villes assiégées de l’ouest du pays, en particulier Misrata.

Sur le plan humanitaire, l’OCHA, le Bureau de la coordination humanitaire des Nations Unies, indique que plus de 12 milles personnes ont été évacuées de la ville de Misrata. L’appel humanitaire de 310 millions de dollars n’a été financé qu’à hauteur de 43%.

Pendant ce temps, un premier vol inaugural humanitaire du Programme alimentaire mondial a eu lieu aujourd’hui. 21 passagers de 7 organisations humanitaires ont été transportés entre Malte, Le Caire et Bengazi.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...