Liberté de la presse : l’ONU en appelle aux gouvernements

A l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse célébrée comme chaque année le 3 mai, plusieurs hauts responsables des Nations Unies soulignent que cette liberté est plus importante que jamais à l'ère du numérique.

Journée mondiale de la liberté de la presse

Journée mondiale de la liberté de la presse

Ainsi, Ban Ki-Moon, le Secrétaire général de l’ONU, Navi Pillay, la Haut
Commissaire aux droits de l’homme, et Irina Bukova, la Directrice générale
de l’UNESCO demandent, dans un message commun, à tous les gouvernements de joindre leurs forces à celles de l’ONU pour garantir et promouvoir la liberté d’expression dans les publications papier, sur les ondes et en ligne. L’UNESCO qui insiste aussi, par la voix de Janis Karklins, son Directeur général adjoint pour la communication et l’information, sur le
rôle des nouveaux médias.

De son côté l’organisation Reporters sans frontières profite de la célébration de la Journée pour montrer du doigt 38 prédateurs de la liberté
de la presse dans le monde. RSF qui déplore depuis le début de l’année la
mort de 18 journalistes.

(Extraits sonores : Janis Karklins, Directeur général adjoint de l’UNESCO pour la communication et l’information et Ambroise Pierre, responsable du bureau Afrique à RSF; propos recueillis par Léa Baron)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...