L’actualité en bref…

Côte d'Ivoire : de nouveaux charniers mis à jour Lent retour à l'accalmie en Côte d'Ivoire. Le pays ne finit pas de compter ses fausses communes... 120 personnes ont été tuées dans la région côtière ces derniers jours par des mercenaires libériens et miliciens ivoiriens. La Division des droits de l'homme de l'ONUCI qui entend faire toute la lumière sur cette affaire est sur le terrain depuis lundi.

Par ailleurs, Moins d’un quart de la somme nécessaire au financement des opérations humanitaires des agences de l’ONU en Côte d’Ivoire a été à ce jour récolté, a prévenu mardi le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Seuls 22% des 160 millions de dollars réclamés par l’ONU et ses partenaires pour assister les centaines de milliers de personnes déplacées et réfugiées ont été reçus.

Si de nouveaux fonds ne sont pas mobilisés d’ici la fin du mois de juin, le Service aérien d’aide humanitaire des Nations Unies, qui assure la liaison entre Accra, au Ghana, et Abidjan, Man et Bouaké en Côte d’Ivoire, risque de ne plus disposer de fonds suffisants pour fonctionner.


Libye : au moins 800 réfugiés portés disparus en Méditerranée

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a demandé mardi à tous les navires croisant en Méditerranée de respecter les codes de sauvetage de vies humaines en mer, après plusieurs naufrages de bateaux de réfugiés fuyant la Libye. Selon l’agence 12 360 personnes en partance de la
Libye sont arrivées ces derniers mois en Italie et à Malte, à bord de 35 bateaux. Parmi elle, au moins 800 parmi ont disparu en Méditerranée depuis la mi-mars.

Selon le Haut commissariat aux réfugiés (HCR), un bateau transportant au moins 600 personnes fuyant la Libye a sombré vendredi dernier en mer Méditerranée peu après avoir quitté Tripoli.

Alors que les affrontements continuent entre les forces d’opposition et celles du dirigeant libyen Mouammar Qadhafi, poussant les populations civiles à quitter le pays, le HCR a réitéré son appel aux pays européens
afin qu’ils mettent en place un système de sauvetage d’urgence en Méditerranée.

« Des proches des personnes se trouvant à bord indiquent que ce navire transportait environ 600 personnes. Un diplomate somalien à Tripoli a affirmé que 16 corps sans vie ont été retrouvés, y compris ceux de deux
bébés. Toutefois le bilan reste incertain. La plupart des personnes à bord seraient originaires d’Afrique sub-saharienne », a déclaré mardi une porte-parole du HCR, Melissa Fleming, lors d’une conférence de presse à Genève, en Suisse.

« Jusqu’à maintenant, l’Europe a reçu moins de 2% des personnes qui fuient la Libye. Ce week-end, il y a une augmentation des arrivées de l’autre côté de la Méditerranée. Cinq bateaux sont arrivés à Lampedusa, ils
transportaient au total près de 2.400 personnes. La plupart sont des Africains sub-sahariens, dont un grand nombre de femmes et d’enfants », a-t-elle ajouté. Le 8 avril dernier, le HCR a appelé les Etats européens à mettre en place

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...