La mort de Ben Laden : un tournant dans la lutte contre le terrorisme, selon l’ONU

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a estimé lundi que la mort du chef d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden, annoncée par le Président américain Barack Obama, constituait un tournant dans la lutte contre le terrorisme à travers le monde et a appelé à se souvenir des victimes.

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon

« La mort d’Oussama ben Laden annoncée par le Président Obama la nuit
dernière constitue un tournant dans notre lutte commune et globale contre
le terrorisme », a dit Ban Ki-moon dans une déclaration à la presse.

« Les crimes d’Al-Qaïda ont touché la plupart des continents, causant des
tragédies et la mort de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants. Les
Nations Unies condamnent dans les termes les plus forts possibles le
terrorisme dans toutes ses formes quels que soient ses objectifs et les
lieux où il frappe », a-t-il ajouté.

« C’est un jour pour se souvenir des victimes et des familles des victimes ici aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde », a encore dit le Secrétaire général. Il a indiqué qu’il se souvenait personnellement très bien du 11
septembre 2001, alors qu’il se trouvait à New York ce jour-là.

« Les Nations Unies continueront à combattre le terrorisme et prendront la tête de cette campagne contre le terrorisme », a insisté Ban Ki-moon.

Selon la presse, Oussama ben Laden a été tué dans la nuit de dimanche à lundi lors d’un assaut des forces spéciales américaines contre un vaste complexe résidentiel dans la ville d’Abbottabad, au Pakistan. Sa mort met fin à une traque de quasiment 10 ans menée par les Etats-Unis pour retrouver l’inspirateur des attentats du 11 septembre 2001.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...