Genève: Ban exhorte la Libye et la Syrie à cesser la violence

Le Secrétaire général de l'ONU a appelé ce mercredi les autorités libyennes à cesser de viser les civils et mettre fin aux combats à Misrata et ailleurs dans le pays. « J'ai dit que les autorités libyennes devaient cesser d'attaquer les civils », a expliqué Ban Ki-moon lors d'une conférence de presse à Genève, évoquant une conversation téléphonique, mardi soir, avec le Premier ministre libyen Al-Baghdadi Ali Al-Mahmoudi.

Le Secrétaire général Ban Ki-moon à Genève

Le Secrétaire général Ban Ki-moon à Genève

La protection des civils et l’arrêt des combats à Misrata sont les
conditions d’un éventuel cessez-le-feu immédiat en Libye. L’arrêt des
combats à Misrata permettrait ainsi à l’ONU d’être en mesure de continuer
l’assistance humanitaire et en parallèle de poursuivre le dialogue
politique. Et sur ces négociations, le Chef de l’ONU entend faire avancer
la coordination avec l’Union africaine et d’autres groupes régionaux sur ce
dossier libyen.

Sur la Syrie, Ban Ki-moon exhorte le président Bachar el-Assad à entendre
les appels à la liberté de la population et éviter un recours excessif à la
force. Il s’est dit par ailleurs déçu du refus des autorités de Damas à
donner un accès aux équipes humanitaires de l’ONU à Deraa. Une mission dont
l’objectif est d’évaluer la situation humanitaire de manière impartiale et
indépendante afin de venir en aide aux populations.

Dans ce tour d’horizon de l’actualité internationale, Ban Ki-moon, s’est
également préoccupé des récentes violences entre Coptes et Musulmans en
Egypte. Des violences qui ont fait 12 morts samedi dernier au Caire. Mais
le chef de l’ONU se dit confiant dans les capacités des autorités
égyptiennes à éviter une escalade des affrontements interconfessionnels.

( Mise en perspective d’Alpha Diallo avec un extrait sonore de Ban Ki-moon,
Secrétaire général de l’ONU)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...