Energie mondiale : près de 80% pourrait être renouvelable

Selon un rapport des Nations Unies publié le 9 mai, l'énergie solaire et éolienne, la biomasse et l'hydroélectricité pourraient représenter près de 80% de l'approvisionnement énergétique mondial d'ici 2050, à condition que les États mettent en place des politiques permettant d'exploiter le potentiel de ces énergies renouvelables.

Energie éolienne

Energie éolienne

Les conclusions du rapport ont été rendues publiques lors d’une réunion de quatre jours qui s’est terminée le week-end dernier à Abou Dhabi, aux Émirats Arabes Unis. Ce document est le résultat du travail de plus de 120 chercheurs ayant collaboré au sein du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC). Les experts indiquent que si la voie des énergies renouvelables était empruntée totalement, les émissions de gaz à effet de serre pourraient rester suffisamment faibles pour limiter à moins de 2 degrés la hausse des températures mondiales d’ici le milieu du siècle.

Ce seuil de 2 degrés est un point de basculement au-delà duquel les pires effets du changement climatique sont susceptibles de se produire. Les gouvernements s’étaient accordés au Sommet de Cancun, au Mexique, en 2010, pour tenter de limiter la hausse de la température moyenne mondiale de plus de 2 degrés.

Les experts estiment que le prix des technologies des énergies renouvelables serait plus attractif si un coût financier était donné aux impacts environnementaux tels que les émissions de gaz à effet de serre et les produits polluants puis inclus dans les prix de l’énergie. Le coût global de la plupart de ces technologies a en outre diminué au cours des dernières années et les chercheurs ont constaté qu’ils allaient probablement encore baisser.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...