Droits de l’homme : les peuples autochtones victimes de graves abus

Les peuples autochtones continuent d'être en proie à de graves violations des droits de l'homme à travers le monde, avec une tendance accrue à la criminalisation des protestations qu'ils organisent pour dénoncer ces pratiques, a indiqué mercredi Newton Kanhema, chargé de presse au Département de l'Information des Nations Unies.

Forum des peuples autochtones

Forum des peuples autochtones

Lors d’une conférence de presse au Siège de l’ONU à New York, en marge des travaux de la dixième Instance du Forum permanent des peuples autochtones, Newton Kanhema a souligné que « malgré tous les développements positifs internationaux en matière de droits de l’homme, les peuples autochtones continuent de subir de graves atteintes quotidiennement ».

M.Kanhema a appelé l’opinion internationale, de même que les décideurs du monde à ouvrir les yeux sur les nombreux abus dont sont victimes les peuples autochtones à travers le monde.

« Les questions de violence et de brutalité, ainsi que les politiques continues d’assimilation et de marginalisation, la dépossession des terres, des déplacements forcés ou la relocalisation, le déni des droits fonciers, les impacts du développement à grande échelle, les abus commis par les forces militaires et les conflits armés, et une foule d’autres abus, sont une la réalité des communautés autochtones », a-t-il encore précisé.

(Extrait sonore : Newton Kanhema, chargé de presse au Département de l’Information de l’ONU)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...