CPI : Ocampo demande un mandat d'arrêt contre Kadhafi

Luis Moreno-Ocampo, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a demandé le lancement de trois mandats d'arrêt contre Mouammar Kadhafi, son fils Seif El-Islam et le chef des services de renseignement Abdallah El-Senoussi. Aux juges de se prononcer maintenant sur cette requête.

Luis Moreno Ocampo

Luis Moreno Ocampo

C’est désormais la fin du suspense et le début d’une procédure : le nom de Mouammar Kadhafi figure bien sur la liste dressée par la CPI. Luis Moreno-Ocampo a demandé lundi que soient délivrés des mandats d’arrêt pour crimes contre l’humanité à l’encontre du président libyen, de son fils Seif El-Islam, qui apparaissait avant la crise libyenne comme le chef de l’aile réformatrice du régime, et le chef des services de renseignements, Abdallah El-Senoussi.

Faits, preuves et évidences émaillent la demande du procureur de la CPI. Pas de doute pour Luis Moreno Ocampo; les preuves recueillies montrent que Mouammar Kadhafi, Seif El Islam et et Abdallah El Senousi ont personnellement ordonné des attaques contre des civils libyens non armés.

Les juges de la CPI doivent désormais décider d’accepter la requête du procureur, de la rejeter ou de demander à son bureau des informations supplémentaires.

Pour l’instant, ils doivent examiner les comptes rendus de trente missions menées dans onze pays par le bureau du procureur. Ils ont aussi à disposition plus de 1200 documents et plus de 50 entretiens menés, dont certains avec des témoins occulaires.

Mise en perspective de Maha Fayek, avec un extrait sonore de Luis Moreno-Ocampo, Procureur de la Cour pénale internationale.

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...