Côte d'Ivoire : Ban Ki-moon aux côtés des déplacés à Abidjan

Déplacés ivoiriens

Déplacés ivoiriens

En visite en Côte d’Ivoire, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est rendu dimanche dans un camp de déplacés internes dans le quartier de Cocody, à Abidjan, pour exprimer la solidarité des Nations Unies et offrir de l’aide pour un retour rapide à une vie normale.

“Beaucoup d’entre vous ont perdu leur maison ou des membres de leur famille. Tous, vous avez été témoins de choses terribles. J’en suis profondément désolé. Je veux que vous sachiez que je suis de tout cœur avec vous. C’est pour cela que je suis ici, pour vous manifester ma solidarité, vous offrir de l’aide et vous donner l’espoir d’un retour rapide à une vie normale”, a dit Ban Ki-moon dans une allocution prononcée au camp de déplacés de l’Union des églises évangéliques-Services et œuvres (UEESO).

Ce camp, qui a accueilli au plus fort de la crise postélectorale 284 pensionnaires, abrite aujourd’hui 159 hommes, femmes et enfants. Il bénéficie du soutien d’agences humanitaires, notamment le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Le Secrétaire général a rappelé que l’ONU aidait des camps de déplacés comme celui-ci en fournissant de l’eau, des médicaments, de la nourriture, des abris, des services d’assainissement et d’autres services essentiels.

Il a également souligné que les déplacés ne sont pas obligés de rentrer chez eux tant qu’ils ne sont pas prêts. “C’est un principe fondamental de droit international”, a-t-il dit. “Les rapatriements forcés sont contraires au droit.”

Pour le Secrétaire général de l’ONU, l’arrivée à la magistrature suprême d’un nouveau Président, installé par la volonté du peuple ivoirien, annonce un nouveau départ prometteur pour ce pays plein de potentialités qui n’attendent que d”être exploitées.

“Je ne doute nullement que la Côte d’Ivoire redeviendra ce qu’elle a longtemps été : un pilier de solidité, de prospérité et de paix pour toute l’Afrique”, a-t-il encore dit. “L’ONU a été à vos côtés pendant la récente crise. Nous y resterons tandis que vous reconstruisez votre pays.”

Avant de se rendre dans ce camp de déplacés, le Secrétaire général avait rencontré au siège de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) des employés du système des Nations Unies.

La visite du Secrétaire général en Côte d’Ivoire se situe dans le cadre de l’investiture du Président Alassane Ouattara qui a eu lieu le samedi 21 mai 11 à Yamoussoukro, la capitale politique du pays.

(Mise en perspective : Martial Assème)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...