Civils dans les conflits armés : débat au Conseil de sécurité pour les protéger

La protection des civils dans les conflits armés au cœur du débat ce mardi 10 mai au Conseil de sécurité à New York. Le Secrétaire général des Nations Unies avait souligné dans l'un de ces rapports que cette protection était un sujet de grave préoccupation. La priorité doit être, selon lui, de renforcer l'impact des opérations de maintien de la paix en matière de protection des civils. Ban Ki-moon avait aussi salué les efforts du Conseil de sécurité pour adapter le mandat des opérations en ce sens.

Alain Le Roy au Conseil de sécurité

Alain Le Roy au Conseil de sécurité

La liste était longue des représentants des États qui se sont exprimés au cours du débat au Conseil de sécurité sur l’immense défi que pose la protection des civils dans les conflits armés. En début de séance, présidée par la France, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy, a évoqué les récents efforts ainsi que les progrès réalisés par son Département pour répondre aux défis en perpétuelle évolution concernant la protection des civils dans les conflits armés.

De son côté, Ivan Simonovic, sous Secrétaire général aux droits de l’homme, a fait le tour d’horizon des droits des civils violés en Syrie, au Sri Lanka, en Côte d’Ivoire, en République démocratique du Congo, en Somalie et au Sud-Soudan. Et Valérie Amos, la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, a plaidé, entre autres, pour l’instauration d’un cessez-le-feu temporaire en Lybie afin que l’aide humanitaire soit acheminée vers les populations prises au piège au milieu des affrontements.

(Mise en perspective de Jean-Pierre Amisi Ramazani avec un extrait sonore d’Alain Le Roy, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...