CDD : l’objectif d’une consommation et d’une production durables renforcé

A New York, la 19ème session de la Commission du développement durable vit ses dernières heures. Durant quinze jours, ses travaux auront permis de lancer une série de Programmes d'action décennaux sur la consommation et la production durables.

La Commission a entendu ce matin le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon. Elle a aussi procédé à un ultime tour d’horizon des positions des 192 Etats Membres de l’ONU, avec un accent particulier sur la tenue de la Conférence de Rio+20.

Ainsi, le Ministre de l’énergie et du climat de la Belgique, a fait valoir que la Conférence de Rio en 2012 devra dresser le bilan de 20 ans de développement durable. Selon lui, des pans entiers des décisions politiques n’ont pas été mis en œuvre et ils peinent à trouver leur place dans les discussions portant sur la gouvernance mondiale.

D’après le Ministre belge, même s’il y a lieu de se féliciter de l’accord de Nagoya sur la diversité biologique en 2010 et la création d’un cadre global pour les services climatiques en 2009, il ne faut pas oublier les minces progrès enregistrés dans les négociations climatiques et dans les stratégies de développement durable.

Aussi, la Conférence de Rio devra renouveler l’engagement politique en faveur du développement durable. De même, il est essentiel que la Conférence adopte une feuille de route énonçant toutes les mesures à mettre en œuvre pour que chaque pays trouve sa voie vers le développement durable et le moyen de surveiller la bonne intégration des politiques sociales, économiques et environnementales.

(Extrait sonore : Paul Magnette, Ministre belge de l’énergie et du climat)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...