Assemblée générale : mobilisation accrue pour les migrants

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Joesph Deiss ont plaidé ce matin pour une meilleure coopération globale pour les migrants.

Photo :  OIM / Ahmed REDY

Photo : OIM / Ahmed REDY

A l’occasion d’un débat thématique sur la migration et le développement à l’Assemblée générale des Nations Unies, les deux hommes ont appelé les pays à développer une approche de coopération pour que les migrations soient considérées comme un fait positif pour tous.

Les récents mouvements populaires dans le monde arabe ont forcé des milliers de personnes à fuir les affrontements. Nombre d’entre eux périssent en mer Méditerranée sur des embarcations de fortunes qui font naufrage.

Ban Ki-moon a souligné que les États devaient combattre les discriminations développées par les partis politiques extrémistes qui surfent sur la crise globale économique pour attiser les peurs.

« Nous devons combattre cette tendance avec raison et sens commun », a-t-il martelé en précisant que les deux tiers des 214 millions de migrants vivent dans les pays riches et que les sommes d’argent qu’ils renvoient dans leurs pays d’origine atteignent les 300 milliards de dollars par an.

Ban Ki-moon a invité les pays à saisir l’opportunité du prochain Dialogue de haut niveau des Nations Unies sur la migration qui se tiendra en 2013.

« Vous et moi faisons partie de ces 214 millions de migrants dans le monde. Chacun de nous et la majorité d’entre eux, nous faisons partie de l’économie productive globale qui bénéficie à tous », a-t-il conclu.

De son côté Josph Deiss a invité les États à tirer le meilleur profit des migrants . Cette force vive devrait bénéficier aux parties prenantes, à savoir les migrants, leurs pays d’origine et les pays d’accueil.

Extrait sonore : Joseph Deiss, Président de l’Assemblée générale des Nations Unies.


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...