Semaine de la vaccination dans plus de 180 pays dans le monde

La semaine de la vaccination s'est ouverte samedi 23 avril à travers le monde, avec pour objectif de protéger contre de nombreuses maladies comme la poliomyélite, la rougeole, l'hépatite A et B, ou la pneumonie. Pour la premiEn 2011, pour la première fois, près de 180 pays d'Afrique, d'Amérique, d'Europe et du Pacifique prennent part à cette initiative, a précisé l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pendant cette semaine, des équipes mobiles se rendent dans les communautés n’ayant qu’un accès limité aux services de santé, comme celles qui vivent dans des zones isolées, en périphéries urbaines, pour administrer des vaccins.

« Si la vaccination est alliée à d’autres interventions comme l’administration de suppléments de vitamine A pour renforcer le système immunitaire des enfants, distribution de vermifuges, la surveillance de la croissance et la distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide contre le paludisme, la semaine de vaccination devient un atout majeur pour la survie de l’enfant », souligne l’OMS.

La semaine de la vaccination est dirigée par l’OMS pour vacciner les populations vulnérables, par exemple celles qui vivent dans des zones frontalières ou dans les périphéries urbaines; sensibiliser à l’importance de la vaccination pour protéger les gens contre des maladies mortelles; élargir la culture de lutte contre la maladie et de prévention par la vaccination; garantir un engagement politique suivi en faveur de la vaccination.

La vaccination est l’une des interventions sanitaires les plus efficaces. Elle permet de réduire la morbidité et la mortalité partout dans le monde de façon sûre et économique. C’est un investissement important pour tous les pays, rappelle l’agence onusienne.

Des nouveau-nés aux personnes âgées, la vaccination prévient des maladies débilitantes, des incapacités et des décès dus à des maladies à prévention vaccinale. En outre, les avantages de la vaccination s’étendent de plus en plus aux adolescents et aux adultes, puisqu’elle confère une protection contre des maladies mortelles comme la grippe, la méningite et les cancers survenant à l’âge adulte.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...