Sécurité nucléaire : vigilance sur les centrales en activité

Fin aujourd'hui à Vienne de la réunion des 72 pays, partis à la Convention sur la sécurité nucléaire. Les participants à cette conférence qui s'est déroulée pendant 10 jours, du 4 au 14 avril, organisée par l'Agence internationale de l'énergie atomique AIEA), ont examiné les rapports sur la sécurité nucléaire dans tous les pays qui ont des centrales nucléaires opérationnelles.

Ils ont aussi discuté des conséquences de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi au Japon. A propos de cette centrale, les autorités japonaises ont porté le 12 avril l’estimation de la gravité de l’accident à 7, soit le même niveau atteint lors de l’accident de la centrale de Tchernobyl en 1986. De fortes répliques du séisme ont été ressenties au Japon et les experts redoutent maintenant que les émissions de radioactivité à Fukushima finissent par excéder celles de Tchernobyl. Mais pour le moment, elles ne représentent que 10 % de celles de Tchernobyl.
(Extrait sonore : Jacques Repussard, Directeur général de l’IRSN, l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Reportages.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...