Prix des aliments : baisse après 8 mois de hausse, selon la FAO

Selon l'Indice des prix alimentaires publié aujourd'hui par la FAO, les prix des aliments sont en baisse après huit mois de hausses continues. La FAO précise que le fléchissement de l'Indice général des prix ce mois-ci apporte un certain répit mais il serait prématuré de conclure à une inversion de la tendance.

Denrées alimentaires dans un marché

Denrées alimentaires dans un marché

L’Indice de la FAO sur les prix alimentaires avoisinait les 230 points en mars 2011, en retrait de 2,9 % par rapport au pic de février, mais toujours supérieur de 37% au niveau de mars 2010.

La FAO attend des informations sur les nouveaux semis au cours des prochaines semaines pour avoir une idée des niveaux de production futurs. Mais les faibles niveaux de stocks, les incidences des événements du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord sur les cours du pétrole, et les effets de la catastrophe au Japon sont, selon la FAO, autant de facteurs qui contribuent à l’incertitude et à la volatilité des prix des mois à venir.

En effet, les cours internationaux ont commencé par dégringoler sous l’effet d’événements externes au marché, tel que le climat d’incertitude économique croissante, avant de récupérer la plupart de leurs pertes. Les prix du riz ont également chuté compte tenu des disponibilités abondantes dans les pays exportateurs et de la demande d’importations stagnante. Les cours internationaux des huiles et du sucre ont enregistré le fléchissement le plus marqué, suivis des céréales. En revanche, les prix des produits laitiers et de la viande ont augmenté, bien que de façon marginale pour la viande. La production céréalière mondiale de 2010 a chuté, entraînant une contraction des stocks, tandis que l’utilisation totale de céréales devrait atteindre un niveau record cette année.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...