Paludisme : Journée mondiale de lutte contre ce fléau

La communauté internationale célèbre le 25 avril, la Journée mondiale de lutte contre le paludisme. A cette occasion, le Secrétaire général des Nations Unies indique que les investissements stratégiques mondiaux pour contrôler le paludisme continuent de donner des résultats positifs. Depuis 2008, plus de 600 millions d'Africains ont été épargnés de cette maladie grâce à la distribution de plus de 300 millions de moustiquaires imprégnées. Ban Ki-moon déplore que malgré ces efforts, 781 milles personnes, en majorité des enfants, meurent chaque année suite au paludisme.

Plus de 600 millions d'Africains épargnés grâce aux moustiquaires.

Plus de 600 millions d'Africains épargnés grâce aux moustiquaires.

De son côté, Awa Marie Coll-Seck, la Directrice exécutive de « Roll Back Malaria », l’institution internationale de lutte contre le paludisme, explique l’impact de cette maladie sur les enfants en Afrique. Le paludisme est, selon elle, la quatrième cause de décès en Afrique pour les enfants de moins de 5 ans ce qui correspond à 3000 décès par jour. « Nous ne voulons voir personne mourir du paludisme. C’est pourquoi nous avons cet objectif de zéro décès d’ici 2015 parce que c’est une maladie qui se soigne, c’est une maladie évitable. Nous n’avons pas besoin de voir des gens mourir de la malaria. C’est pourquoi nous essayons d’accélérer nos efforts et de faire un peu plus tous les jours afin d’atteindre notre objectif » a-t-elle souligné.

(Extrait sonore: Awa Marie Coll-Seck, la Directrice exécutive de « Roll Back Malaria » ; propos recueillis par Patrick Maugua)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...