MINUSTAH : des Haïtiens exemplaires au second tour de la présidentielle

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Haïti a salué le comportement exemplaire des populations, lors du second tour de la présidentielle qui s'est déroulée dans le calme, contrairement au premier tour qui a été émaillé de violences et de contestations.

Edmond MULET

Edmond MULET

«Il est vrai qu’il ya eu beaucoup de problèmes, d’accusations de fraudes au premier tour de l’élection présidentielle, le 28 novembre 2010 », a admis Edmond Mulet, le chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). Raison pour laquelle, il a accueilli favorablement l’issue de ces élections, qui ont donné Michel Martelly vainqueur, avec plus de 67% des voix.

Edmond Mulet a également mis avant le fait que les plans de départ de la mission onusienne aient été retardés notamment par le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010.Toutefois, il a insisté sur l’engagement de la MINUSTAH a travaillé de concert avec les nouvelles institutions du pays pour consolider les acquis relatifs au chantier du développement d’Haïti.

S’agissant du plan de reconstruction d’Haïti, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU note les efforts de la communauté internationale pour matérialiser les promesses d’aide au pays.
« La communauté internationale s’est engagée depuis le 31 mars 2010, à la conférence des bailleurs de fonds aux Nations Unies, à New York. Beaucoup d’argent a déjà été déboursé et dépensé dans plusieurs domaines et projets », a indiqué Edmond Mulet. Pour autant, il a exhorté les nouvelles autorités à mettre tout en œuvre pour faire un usage efficace de l’aide internationale destinée à la reconstruction du pays.

(Extrait sonore : Edmond Mulet, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en Haïti ; propos recueillis par Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...