Fukushima-Daiichi : l'estimation de l'accident portée au niveau 7

Les autorités japonaises ont porté ce mardi 12 avril l'estimation de la gravité de l'accident survenu à la centrale de Fukushima-Daiichi à 7, soit le même niveau atteint lors de l'accident de la centrale de Tchernobyl en 1986.

Détection de radioactivité à Fukushima.

Détection de radioactivité à Fukushima.

De fortes répliques du séisme ont été ressenties au Japon et les experts redoutent maintenant que les émissions de radioactivité à Fukushima finissent par excéder celles de Tchernobyl. Mais pour le moment, elles ne représentent que 10 % de celles de Tchernobyl.

La centrale nucléaire de Tchernobyl est située en Ukraine, à 20km au sud de la frontière avec la Biélorussie. Au moment de l’accident, quatre réacteurs de la centrale étaient en fonctionnement. L’accident s’est produit le 26 avril 1986 alors que les opérateurs de la centrale nucléaire effectuaient un test sur un système de contrôle électrique de l’un des réacteurs. L’accident a eu lieu en raison d’un ensemble de défaillances au niveau de la conception du réacteur et de négligences de la part des opérateurs: les systèmes de sécurité avaient été désactivés et le réacteur fonctionnait dans des conditions inadéquates et instables. Cette situation avait permis une montée en puissance incontrôlable. Cela avait engendré une cascade d’évènements se soldant par une série d’explosions puis d’incendies qui endommagèrent sévèrement le bâtiment abritant le réacteur, qui détruisirent complètement le réacteur lui-même et qui entraînèrent l’émission dans l’environnement de quantités considérables de substances radioactives sur une période de 10 jours.

(Extrait sonore : Jacques Repussard, Directeur général de l’IRSN, l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...