Côte d'Ivoire : l'assaut final des forces pro-Ouattara

Alors que Laurent Gbagbo est toujours retranché dans son bunker, à la résidence présidentielle, niant toute négociation en vue de sa reddition, les forces pro-Ouattara ne démordent pas dans leur tentative de le déloger, a affirmé mercredi l'un de ses responsables.

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

« Nous avons repris l’offensive parce qu’il avait promis hier de céder le pouvoir lorsque nous sommes arrivés à son domicile ; il nous a donc été demandé d’opérer un repli. Mais contre toute attente, après les négociations de cessez-le-feu, il est revenu sur sa décision », a indiqué le commandant Issiaka Coulibaly.

Présent au moment de cette opération à la résidence présidentielle considérée comme l’assaut final, ce chef militaire a assuré que ces hommes étaient déterminés à mettre fin au règne de Laurent Gbagbo dans les prochaines heures. Toutefois, il a souligné que ses éléments avaient reçu des consignes strictes concernant la capture de Laurent Gbagbo, sain et sauf.

Pendant ce temps, les populations vivant dans le quartier chic de Cocody abritant la résidence présidentielle où se déroulent des combats, vivent dans l’angoisse d’être prises pour cible. Selon une habitante enfermée chez elle depuis près de six jours et jointe par ONUCI-FM , les provisions de nourriture commencent à manquer.
« Si les combats continuent dans les prochaines 48 heures, nous allons sortir au péril de nos vies pour aller chercher à manger, car on tien plus », a-t-elle dit.

Depuis le scrutin présidentiel du 28 novembre, qui a plongé le pays dans une grave crise, Laurent Gbagbo n’a jamais reconnu la victoire d’Alassane Ouattara, au terme d’un processus électoral pourtant certifié par l’ONU.

(Extraits sonores :Issiaka Ouattara, commandant forces pro-Ouattara, une habitante de Cocody, propos recueillis par ONUCI-FM)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...