Assemblée générale : la sécurité humaine au cœur du débat

L'Assemblée générale des Nations Unies tient aujourd'hui un débat sur la sécurité humaine avec la participation de plusieurs intervenants dont La Vice Secrétaire générale des Nations Unies Asha Rose Migiro, et l'ancien Président du Nigéria Oulusegun Obasanjo.

Joseph Deiss
Joseph Deiss
Ce débat arrive à point nommé pour mieux ancrer les travaux de l’Assemblée générale dans l’actualité et faire davantage valoir la notion de la sécurité humaine. Il fait suite à des réunions informelles de l’AG en 2005 et plus formelles en 2010 sur ce sujet.

À l’ouverture des discussions, Joseph Deiss, Président de l’Assemblée générale a souhaité que le débat soit une occasion pour les États membres de s’exprimer sur cette question et de mieux comprendre les positions des uns et des autres.

« Il me semble que les Nations Unies, avec leur mandat de promouvoir la sécurité, le développement et les droits de l’homme, sont le lieu de prédilection pour une meilleure compréhension du concept de sécurité humaine », a déclaré le Président de l’Assemblée.
L’interface de ces trois piliers – sécurité, développement, droits de l’homme – est en effet au cœur du concept de sécurité humaine.

Aussi l’objectif de ce débat selon Joseph Deiss, est de réfléchir et de faire réfléchir sur la nature des défis et des incertitudes qui pèsent sur nos sociétés et une approche collective et concertée pour les relever.

(Extrait sonore : Joseph Deiss, Président de l’Assemblée générale des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...