Sida : Ban Ki-moon prône un renforcement de la lutte contre la maladie d'ici 2015

Trente ans après le début de l'épidémie, les investissements engagés pour riposter au sida donnent des résultats, selon un nouveau rapport présenté ce jeudi par Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies. Intitulé " Unir pour l'accès universel : vers zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au sida", le rapport souligne le fait que le taux de nouvelles infections à VIH diminue au niveau mondial, que l'accès au traitement s'élargit et que le monde a beaucoup progressé au niveau de la réduction de la transmission mère-enfant du VIH.

Lancement du rapport du Secrétaire général,  Nairobi, Kenya-©UNAIDS/AFP - S.Maina
Lancement du rapport du Secrétaire général, Nairobi, Kenya-©UNAIDS/AFP – S.Maina
Entre 2001 et 2009, le taux de nouvelles infections à VIH a été réduit d’au moins 25 % dans 33 pays – dont 22 d’Afrique subsaharienne. À la fin 2010, plus de 6 millions de personnes étaient sous traitement antirétroviral dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. En outre et pour la première fois en 2009, le taux de couverture des services de prévention de la transmission mère-enfant du VIH a été supérieur à 50 % au niveau mondial.

Cependant, malgré les récents résultats, le rapport souligne que les gains restent fragiles. Pour toute personne mise sous traitement antirétroviral, on dénombre deux nouvelles infections à VIH. Chaque jour, 7 000 personnes sont nouvellement infectées, dont 1 000 enfants. La faiblesse des infrastructures nationales, les insuffisances de financement et la discrimination à l’encontre des populations vulnérables figurent parmi les facteurs qui continuent de faire obstacle à l’accès aux services de prévention, de traitement, de soins et d’appui en matière de VIH.

Le rapport du Secrétaire général – qui s’appuie sur les données transmises par 182 pays – propose cinq recommandations clés que les leaders mondiaux étudieront lors de la Réunion de haut niveau sur le sida de l’Assemblée générale des Nations Unies qui se tiendra du 8 au 10 juin 2011.

(Interview: Peter Ghys, Chef de la division épidémiologique et analyste de l’ONUSIDA; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Reportages, Santé.