RDC : l'UA se mêle dans la lutte contre la LRA

«Nous allons bâtir nos stratégies et proposer aux décideurs de s'imposer pour que cette question de la LRA soit éradiquée une fois pour toute» a déclaré le Colonel sénégalais Mbow Mor, indiquant que cela fait partie des axes prioritaires de l'Union africaine. Le responsable militaire sénégalais conduisait le 23 mars à Dungu une délégation d'experts de l'Union africaine partie recueillir les informations sur la menace de la LRA en Province Orientale, en République démocratique du Congo (RDC).

République Démocratique du Congo

République Démocratique du Congo

L’Union africaine (UA) veut s’impliquer dans la recherche des solutions définitives contre le phénomène de l’Armée de résistance du seigneur (LRA). Après sa visite, la délégation composée de vingt militaires et civils a promis de faire rapport à qui de droit pour envisager le renforcement des capacités des pays affectés.

Sur le terrain, cependant, des divergences planent encore sur l’effectif des rebelles ougandais encore actifs dans la région. Selon certaines sources des FARDC, il n’en reste qu’une dizaine. Tandis que des sources proches de la MONUSCO, en comptent une centaine. Du côté de l’armée ougandaise présente sur le sol congolais, on estime à deux cents les éléments de la LRA encore en opération.

Par ailleurs, la société civile locale, qui a été aussi reçue par la délégation de l’Union africaine, a présenté son bilan des exactions commises par les rebelles ougandais contre la population civile les trois derniers mois. Sur soixante douze attaques, quarante-neuf civils ont été tués, vingt-neuf blessés et quatre vingt-six personnes enlevées, parmi lesquelles trente-six enfants.

(Mise en perspective : Jean Paul Bassila de Radio Okapi)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...