RDC : Amos pour une action régionale contre les groupes armés

Des millions de personnes ont rarement connu la paix et la sécurité dans les zones des conflits en République démocratique du Congo (RDC). La secrétaire générale adjointe des Nations unies chargée des affaires humanitaires et coordonnatrice des secours d'urgence, Valérie Amos qui l'affirme en appelle à une solution régionale. Le but est de faciliter le démantèlement des groupes armés dans l'Est de la RDC.

Valerie Amos

Valerie Amos

A l’issue de sa visite de travail, jeudi 10 mars à Kinshasa, Valérie Amos a rappelé que beaucoup de Congolais vivent sans protection et à la merci des groupes armés qui n’ont aucun respect pour les civils. Il faut, selon elle, démanteler de ces groupes armés pour faciliter le retour des personnes déplacées. Des personnes vulnérables, sans assistance humanitaire conséquente et qui font régulièrement face à la faim et aux maladies, selon la diplomate onusienne.

Dans les zones hors conflits, les indicateurs restent alarmants, a-t-elle mentionné, insistant sur l’importance de l’aide humanitaire en faveur de toutes les populations concernées. Toutefois, les Nations Unies et leurs partenaires continueront à appuyer le gouvernement congolais pour la stabilisation de la situation et la promotion du développement, a assuré Valérie Amos.

Évoquant l’ampleur des violences contre des civils innocents, elle a plaidé pour la mise en place des «institutions clés dans le secteur de la justice», de nature à permettre de stopper l’impunité.

(Reportage de Mimi Engumba de Radio Okapi)


Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...