Libye : l’ONU lance un appel d’urgence de 160 millions dollars

L'ONU a lancé, ce 7 mars à Genève, un appel de fonds d'urgence de 160 millions de dollars pour venir aux victimes du conflit en Libye. En réponse à la crise actuelle en Libye, qui a conduit à l'arrivée de près de 191.748 personnes dans les pays voisins de la Tunisie, l'Egypte et le Niger, l'ONU et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et les organismes partenaires ont lancé un appel régional d'urgence.

Photo : UNHCR

Photo : UNHCR

Le document de l’appel de fonds précise que les 160 millions de dollars serviront à répondre aux besoins actuels et futurs des personnes qui ont fui et (les besoins) d’autres personnes affectées par le conflit en Libye pour les trois prochains mois. Les fonds permettront de garantir que ceux qui fuient la Libye en passant par la Tunisie, l’Egypte ou le Niger reçoivent une aide humanitaire adéquate et puissent être rapatriés dans leur pays d’origine. Cet appel est basé sur la planification d’un scénario prévoyant que jusqu’à 400.000 personnes quittent la Libye — y compris les 200.000 qui l’ont quitté à ce jour – et que 600.000 autres personnes aient besoin d’une aide humanitaire à l’intérieur du pays. Dans les parties contrôlées par l’opposition, les fonds recueillis permettront aux humanitaires d’évaluer, analyser et répondre aux besoins humanitaires actuels et futures.

L’appel est lancé par 17 organisations d’aide humanitaire, dont Handicap International, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et le Programme alimentaire mondial (PAM). Cet appel de fonds sera révisé dans deux semaines, histoire de tenir compte des éventuels changements de la situation humanitaire sur le terrain.

Rashid Khalikov a été nommé Coordonnateur Humanitaire de l’ONU en Libye. L’actuel Directeur du Bureau de la coordination des Affaires humanitaires de l’ONU à Genève entamera sa mission dès mercredi prochain et travaillera en étroite collaboration avec les coordonnateurs résidents de l’ONU en Tunisie, en Egypte et au Niger. Après des consultations entre le Secrétaire général de l’ONU et les autorités libyennes, une équipe d’évaluation humanitaire est attendue à Tripoli dans les jours à venir. L’équipe sera mise en place par le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires (OCHA) des Nations unies. Mais selon Elisabeth Byrs, porte-parole d’OCHA à Genève, la date et l’itinéraire exact de la mission n’étaient pas connues.

(Interview : Elisabeth Byrs, porte-parole du Bureau de la coordination des Affaires humanitaires de l’ONU ; propos recueillis par Alpha Diallo)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...