Libye : Ban Ki-moon rappelle à Londres la position de l'ONU

Une quarantaine de ministres des affaires étrangères, ainsi que le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, se sont réunis ce mardi après-midi à Londres pour une conférence consacrée à la Libye. Au menu des discussions l'application des résolutions 1970 et 1973 du Conseil de sécurité, mais aussi l'après-Kadhafi.

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon a pour sa part rappelé que les résolutions du Conseil de sécurité 1970 et 1973 sont une déclaration sans équivoque de la détermination de la communauté internationale à forcer le gouvernement de la Libye à arrêter sa campagne de violence contre ses propres citoyens. Il a fait également le point de la situation humanitaire.

Les derniers chiffres donnés par l’OIM et le HCR font état de 380 000 personnes ayant fui la Libye depuis le début des violences.  Près de 13 000  autres personnes sont coincées à la frontière avec l’Egypte et la Tunisie a rappelé Ban Ki-moon.

Le fait que la communauté internationale ait agi de manière décisive et rapide a sauvé des milliers de vies, a dit le Secrétaire général de l’ONU. Lorsque les bombardements ont commencé, les forces gouvernementales étaient sur le point d’entrer à Benghazi. Un bain de sang semblait être inévitable.

Ban Ki-moon a également souligné qu’il était important de rappeler que la résolution 1973 du Conseil de sécurité exige que les autorités libyennes se conforment à leurs obligations en vertu du droit international humanitaire et des droits de l’homme.

(Mise en perspective de Maha Fayek avec un extrait sonore de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...