Liberia : le Conseil de sécurité entend Ellen Margarethe Loj

Le Conseil de sécurité a examiné ce 16 mars la situation au Libéria, sur la base du dernier rapport du Secrétaire général. Ce document a été présenté aux quinze par Ellen Margarethe Loj, la Représentante spéciale de Ban Ki-moon pour le Liberia.

Ellen Margarethe Løj
Ellen Margarethe Løj
Dans ce rapport, le Secrétaire général des Nations Unies se dit encouragé par le lancement du processus d’inscription des électeurs en vue de l’organisation d’élections générales en octobre 2011. Il estime que le succès des élections au Libéria dépendra de leur crédibilité. Pour ce faire, il importe que la Commission électorale nationale reste objective, transparente et équilibrée. Il faut aussi qu’elle maintienne un certain niveau d’impartialité, tout en respectant le calendrier électoral. En outre, il est primordial que les personnalités politiques agissent de façon responsable afin de créer un climat politique propice à des élections crédibles et pacifiques et au transfert harmonieux du pouvoir.

Par ailleurs, Ban Ki-moon recommande l’organisation de campagnes d’instruction civique de grande ampleur à l’intention des électeurs. Il se dit encouragé par l’importance accordée à la participation des femmes. Pour autant, prévient-il, on ne saurait sous-estimer les problèmes politiques, sécuritaires et logistiques. Autre inquiétude : la lutte contre la corruption. D’où son appel au gouvernement afin de promouvoir la bonne gouvernance et à la création d’un comité supervision des minéraux précieux, principalement pour les diamants. Enfin, Ban Ki-Moon s’inquiète des conséquences de la situation en Côte d’Ivoire pour le Libéria.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...