Japon: Toujours l’incertitude

Le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, doit se rendre incessamment dans l'archipel pour évaluer la situation concernant la centrale nucléaire de Fukushima, dont plusieurs réacteurs ont été endommagés par le séisme et le tsunami du 11 mars. Sur place, la la situation est toujours confuse comme en témoigne Mari Yamashita, la Directrice du centre d'information des Nations Unies à Tokyo, jointe par la Radio des Nations Unies.

Centrales nucléaire au Japon
Centrales nucléaire au Japon
Selon Mari Yamashita, '’ tout le monde suit la situation de près. Nous voyons les autorités passer à la télévision, comment ils tentent de contenir les réacteurs, en vain, malheureusement. Il y a beaucoup de remise en question et de débats par rapport à la lenteur de l’information, aux tensions entre les autorités et la compagnie d’électricité, Pepco, et à leur manque de certitude vis-à-vis des informations qu’ils ont. Et cela provoque beaucoup d’anxieté”.

'’Parallèlement, la population voit les pompiers sur places et les pilotes d’hélicoptères qui risquent leurs vies pour tenter de maitriser la situation. Et l’on se dit que c’est une situation sans précédent avec pleins d’inconnus et tout le monde tente de faire de son mieux”.

(Extrait sonore : Mari Yamashita, Directrice du centre d’information des Nations Unies à Tokyo, jointe par Daniel Dickinson de la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...