Japon : crainte d'une contamination radioactive

Au Japon, la crainte d'une contamination radioactive continue de hanter les populations vivant aux alentours de la centrale nucléaire de Fukushima.

Centrales nucléaire au Japon

Centrales nucléaire au Japon

Dans les prochaines 48 heures, les autorités du pays devraient publier les conclusions d’une évaluation du niveau de radioactivité de l’environnement marin autour de la centrale de Fukushima. Par ailleurs, l’Organisation météorologique mondiale met en garde contre l’usage alarmiste des données pour permettre aux autorités de faire leurs prévisions.

Le Dr. Herbet Puempel de la Division météorologique aéronautique de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) indique que le role de son institution est d’appuyer les autorités en produisant des analyses sur les réactions prévisibles après l’introduction d’un gaz, d’un liquide ou d’une particule dans l’atmosphère. Si une unité de radioactivité est émise à Daiichi aujourd’hui, combien en restera-t-il cinq jours après sur le continent américain, ou dans 10 jours sur le continent européen, s’est-t-il demandé.

Selon lui, cette information est uniquement destinée aux autorités qui peuvent la traiter, la calibrer, puis rassurer la population sur les facteurs de risque dans quelque endroit du monde. Mais le fait que ces informations soient produites pour les autorités ne doit pas conduire à une mauvaise interprétation. Le Dr. Herbet Puempel souligne qu’il serait criminel de minimiser le niveau de risque au niveau local, mais il serait tout autant criminel de semer la panique au niveau international en utilisant des informations scientifiques destinées aux autorités pour qu’elles les calibrent.

(Extrait sonore : Dr. Herbet Puempel de la Division météorologique aéronautique de l’OMM)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...