Japon : bilan macabre une semaine après le tsunami

Alors que l'incertitude plane toujours au-dessus du Japon, le pays compte ses morts. Le dernier bilan provisoire une semaine jour pour jour après le séisme et le tsunami qui ont frappé l'archipel fait état de 6 405 morts. 390 milles sont sans abris et vivent dans plus de 2400 centres d'évacuation dans des conditions de plus en plus précaires avec plusieurs personnes âgées parmi eux.

Les agences de l’ONU sont mobilisées pour assister le Japon confronté aux multiples conséquences du tremblement de terre et du tsunami du 11 mars et notamment aux problèmes rencontrés à la centrale nucléaire de Fukushima.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a annoncé le déploiement de deux équipes d’experts internationaux pour assister les autorités japonaises. En outre, le Directeur de l’agence onusienne, Yukiya Amano, s’est rendu au Japon afin d’évaluer la situation. De son côté, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé avoir activé son mécanisme de réponse aux urgences environnementales. Elle se concentre pour l’instant sur l’observation des vents, leur intensité et leur direction, pour tenter d’anticiper le parcours de potentiels rejets radioactifs dans l’atmosphère. L’Union internationale des télécommunications (UIT) a pour sa part déjà expédié des équipements de télécommunications d’urgence dans les zones ravagées par le tsunami. Pour faciliter les opérations de recherche et de secours, elle a déployé 78 téléphones satellitaires Thuraya équipés de systèmes GPS, ainsi que 13 téléphones satellitaires Iridium, et 37 terminaux du réseau mondial à large bande BGAN d’Inmarsat. Pour venir en aide aux victimes des zones ravagées par le tsunami, dont plusieurs milliers ont déjà passé six nuits dans le froid, sans chauffage, sans électricité, sans eau ou assainissement, le Programme alimentaire mondial (PAM) a de son côté dépêché sur place des équipes d’experts en logistique et en gestion des chaînes d’approvisionnements.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du Bureau de la coordination humanitaire des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...