Gabon : Mba Obame quitte les locaux de l'ONU qui ouvre son Bureau pour l'Afrique centrale

Dénouement heureux de la crise au Gabon suite à la fin de l'occupation des locaux du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Libreville, par l'opposant gabonais André Mba Obame et les membres de son équipe. Mba Obame s'était réfugié au PNUD le 25 janvier, quelque temps après son auto-proclamation comme « président de la république».

André Mba Obame

Cette sortie est intervenue après la rencontre avec une délégation des Nations Unies qui a séjourné à Libreville et qui a ouvert le 2 mars le Bureau politique régional de l’ONU pour l’Afrique centrale. Ce Bureau a comme objectif de consolider la paix, favoriser la prévention des conflits et lutter contre les problèmes transfrontaliers comme le trafic de drogues et le crime organisé.

« L’établissement de ce bureau honore les aspirations des dirigeants de la sous-région qui depuis des années cherchent une présence politique des Nations Unies pour répondre à des menaces majeures sur la paix et la sécurité dans cette partie de l’Afrique », a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe, présent à l’inauguration du bureau situé à Libreville, la capitale du Gabon.

Cette entité est le troisième bureau politique régional instauré par l’ONU afin de promouvoir la diplomatie préventive avec le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Centre régional des Nations Unies pour la diplomatie préventive en Asie centrale.

(Extrait sonore : Sammy Kum Buo, Directeur de la Division Afrique II, Département des Affaires politiques des Nations Unies ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...