Francophonie : promouvoir le multilinguisme

« Chorus pour les langues : le multilinguisme, des principes aux actes » est le thème d'un séminaire qui a eu lieu au Siege des Nations Unies à New York dans le cadre de la célébration le 21 mars de la Journée internationale de la Francophonie.

Ce séminaire, organisé par l’Organisation internationale de la Francophonie, l’Université des Nations Unies et le Département de l’information de l’ONU, avait pour but de susciter un débat interactif sur la problématique de la diversité culturelle et linguistique au sein des organisations internationales. Plusieurs personnalités du monde scientifique et diplomatique ont pris part à cette rencontre, parmi lesquelles Dominique Hoppe, le Coordonnateur de l’Association des fonctionnaires francophones des organisations internationales.

L’Organisation internationale de la Francophonie née le 20 mars 1970, date de la signature du Traité de Niamey initié par Léopold Sédar Senghor, Habib Bourguiba, Hamani Diori et Norodom Sihanouk, est fondée sur le partage de la langue française et des valeurs universelles. Elle a fait de la reconnaissance et de la promotion de la diversité des cultures un facteur de paix au service du développement. Le dialogue, la concertation et la solidarité entre ses membres, fondés sur l’usage d’une langue commune, le français ; les actions politiques en faveur de la démocratie, des droits de l’Homme et de la paix par la prévention des conflits et la solution des crises ainsi que les actions de coopération pour le développement dans les secteurs de la culture, de l’éducation et du développement durable lui confèrent aujourd’hui une place reconnue parmi les organisations internationales agissantes.

(Interview: Dominique Hoppe, Coordonnateur de l’Association des fonctionnaires francophones des organisations internationales; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...