Côte d'Ivoire : violation de l'embargo sur les armes, une méprise reconnue par l'ONU

Alain Le Roy, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix a admis mercredi à New York, que l'information selon laquelle le Belarus avait livré des hélicoptères de combat à la Côte d'Ivoire « était une erreur ».

Soldats de la paix de l'ONUCI

Soldats de la paix de l'ONUCI

Sur le terrain, l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) met cette erreur d’appréciation au compte de difficultés matérielles dues à la crise postélectorale qui ronge le pays depuis fin novembre 2010.
« Des informations nous sont parvenues à travers un rapport du Groupe d’experts chargé de l’embargo sur les armes, mais en raison de la crise actuelle, des difficultés sur le terrain, nous n’avons pas pu établir la véracité de l’information qui a été transmise à New York sans les vérifications d’usage », a déclaré jeudi à Abidjan, Hamadoun Touré, le porte-parole de l’ONUCI.

M.Touré a assuré que l’ONUCI allait s’efforcer d’être plus vigilante à l’avenir, pour éviter que pareille situation ne se reproduise.

Le chef de l’ONU, Ban-Ki-moon, a accusé lundi le Bélarus d`avoir violé un embargo sur les armes pour la Côte d`Ivoire, en livrant au pays en crise des hélicoptères de combat, et appelé à une réunion d`urgence du Conseil de sécurité afin d`examiner la situation.

(Extrait sonore :Hamadoun Touré, porte-parole de l’ONUCI ;propos recueillis par René Kapita d’ONUCI-FM)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...