Côte d'Ivoire : l'OIM aide des centaines de migrants Mauritaniens à fuir Abidjan

L'Organisation Internationale pour les migrations (OIM) a entamé, ce jeudi 17 mars, l'évacuation de 400 migrants Mauritaniens de Côte d'Ivoire. Beaucoup se sentent menacés, souhaitent fuir les combats et campent devant leur ambassade à Abidjan depuis plusieurs jours dans l'attente de pouvoir partir.

L’OIM, qui organise le transport et la logistique de l’évacuation, déploiera du personnel au Mali et en Mauritanie afin de soutenir le convoi sur la route. Le convoi dont le départ est initialement prévu le 16 mars, quitte finalement Abidjan ce jeudi 17 mars. Il se rendra au nord en passant par Yamoussoukro, la capitale, puis par Bouaké avant de traverser la frontière avec le Mali à Pogo. Le convoi est prévu d’arriver lundi dans la ville mauritanienne de Néma, au sud-est.

Environ 40 000 Mauritaniens vivent et travaillent en Côte-d’Ivoire, dont 10 000 à Abidjan, d’après l’ambassade mauritanienne à Abidjan. La grande majorité d’entre eux travaillent dans des petites entreprises ou ont leur propre entreprises et sont des hommes seuls. Les migrants mauritaniens disent se sentir particulièrement menacés et pris pour cible et veulent, par conséquent, rentrer chez eux.

L’OMS et le PAM aident aussi à l’évacuation en fournissant des certificats d’aptitude au voyage avant le départ, en vaccinant les migrants contre la fièvre jaune et en leur distribuant des biscuits énergétiques pour le voyage.

(Extrait sonore : Jacques Seurt, Chef du bureau de l’OIM en Côte d’Ivoire; propos recueillis par Alpha Diallo)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...