Côte d’Ivoire : le Conseil de sécurité craint un retour de la guerre civile

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est déclaré ce 3 mars préoccupé par un retour de la guerre civile en Côte d'Ivoire et a appelé toutes les parties ivoiriennes à résoudre leurs différends de manière pacifique.

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

Dans une déclaration à la presse, au sortir d’une réunion à huis clos, lue par le Président du Conseil de sécurité, l’Ambassadeur de la Chine, Li Baodong, les membres du Conseil se sont dits profondément préoccupés par la récente escalade de violence en Côte d’Ivoire, particulièrement à Abidjan. Ils se sont dits aussi profondément inquiets du nombre croissant de réfugiés et de déplacés internes causé par cette violence.

De son côte, l’Ambassadeur Joseph Youssouf Bamba, le nouveau Représentant permanent de la Côte d’ivoire auprès des Nations Unies à New York, a expliqué aux journalistes la préoccupation de son gouvernement sur la situation qui prévaut actuellement sur le terrain. La première question qui a été posée à l’Ambassadeur était de requérir sa position sur l’affaire de la livraison supposée ou réelle des équipements militaires, notamment des hélicoptères de combat par le Belarus.

Répondant à une question sur le manque de liberté de mouvement imposé aux membres du gouvernement du Président élu Allasane Ouatara, confinés à l’Hôtel du Golfe à Abidjan, le diplomate ivoirien a souligné que c’était là un blocus intolérable. Il a fait une proposition pour sortir de cette situation. Joseph Youssouf Bamba a ensuite évoqué le rôle de la Force licorne en Côte d’Ivoire et de l’éventuelle intervention des forces de la CEDEAO pour régler la crise dans son pays. l a aussi été demandé au diplomate ivoirien de donner des explications sur le retard concernant les conclusions définitives du panel de l’Union africaine sur la crise en Côte d’Ivoire, et de savoir si le partage du pouvoir pourrait être envisagé.

La crise en Côte d’Ivoire figure parmi les questions prioritaires du Conseil de sécurité qui est présidé ce mois de mars par la Chine.

(Mise en perspective de Jean-Pierre Amisi Ramazani avec des extraits sonores de l’Ambassadeur Joseph Youssouf Bamba, le Représentant permanent de la Côte d’ivoire auprès des Nations Unies à New York)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...