Côte d’Ivoire: Gbagbo doit céder le pouvoir, selon Ban Ki-moon

Le Secrétaire général des Nations Unies a exhorté ce 31 mars les parties au conflit en Côte d'Ivoire à épargner les populations civiles et a de nouveau appelé l'ancien Président Laurent Gbagbo à céder le pouvoir au Président Alassane Ouattara, vainqueur du scrutin présidentiel de novembre 2010.

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon

Le Chef de l’ONU « suit de près la situation en évolution en Côte d’Ivoire et est préoccupé par l’augmentation de la violence », a déclaré son porte-parole dans un communiqué. Il exhorte les parties « à faire preuve de retenue, à éviter les actes de vengeance et à placer les intérêts de toute la nation au-dessus de toute chose.»

Ban Ki-moon a appelé Laurent Gbagbo à « immédiatement céder le pouvoir à Alassane Ouattara afin de permettre une transition complète des institutions étatiques aux autorités légitimes ».

Le Secrétaire général de l’ONU a exhorté toutes les parties à assumer leur responsabilité afin d’épargner la population. « Il est essentiel que toutes les parties coopèrent avec la Mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire pour qu’elle exerce son mandat de protection les civils », a-t-il souligné. Il a appelé les parties « à autoriser immédiatement l’accès aux populations dans le besoin » et la communauté internationale « à contribuer généreusement aux ressources nécessaires à la réponse à l’urgence ».

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...