Côte-d'Ivoire : des milliers de déplacés piégés par les combats dans l'Ouest

Des dizaines de milliers de personnes déplacées sont prises au piège des combats opposant les forces loyales à Alassane Ouattara aux forces de sécurité pro-Gbagbo dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, les empêchant ainsi de recevoir de l'aide humanitaire et une protection adéquates, a indiqué l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Selon l’OIM, les affrontements à Duekoué, dans l’ouest du pays ont provoqué le déplacement de quelque 20000 Ivoiriens et Africains occidentaux qui ont trouvé refuge au sein d’une mission catholique déjà surpeuplée, sans accès aux abris, à la nourriture, à l’eau et aux installations sanitaires. Il s’agit d’une situation intenable, a déclaré Jean-Philippe Chauzy, le porte-parole de l’OIM.

Ces personnes déplacées terrifiées affluent, certaines blessées par balle, ne pouvant pas recevoir de traitement d’urgence à l’hôpital local. Tous cherchent à être protégés des affrontements. « Nous appelons les belligérants à garantir que la mission reste un lieu de paix pour les déplacés. », plaide l’Organisation internationale pou les migrations.

Compte tenu du déplacement des forces pro-Ouattara vers le sud, autour de la ville de Guiglo, l’accès reste impossible pour 4 000 individus et familles déplacés bloqués dans la zone.

(Extrait sonore : Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l’OIM)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...