Côte d’Ivoire : aucun charnier identifié par l’ONUCI

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a mené une enquête sur les allégations de charnier à Abidjan mais n'a pu identifier aucune fosse commune, a annoncé jeudi le porte-parole de la mission onusienne.

Hamadoun Toure

Hamadoun Toure

« Il n’a été identifié aucun endroit pouvant abriter un charnier ou des traces de charnier à N’dotré », a indiqué Hamadoun Touré au cours de la conférence de presse hebdomadaire de l’ONUCI tenu jeudi à Abidjan, au Siège de l’institution.

« Les équipes d`investigation n`ont pas trouvé de corps à la morgue en voie d`achèvement de N’dotré, où l`on avait fait état de l`existence de corps conservés », précise l’ONUCI dans un communiqué.

« Etant donné que cette morgue est une construction inachevée ne disposant pas d`infrastructures comme une chambre froide, des corps n`auraient pas pu y être conservés pendant une longue période », a souligné M.Touré.

L’ONUCI conclut cependant en précisant que « pour ce qui est de l`existence d`un charnier ou de massacre à N`dotré, des enquêtes pourraient être poursuivies pour réunir d`éventuelles preuves ».

La mission onusienne avait dénoncé les obstacles dressés à plusieurs reprises par les forces loyales à Laurent Gbagbo pour empêcher ses enquêteurs d’accéder d`accéder au site.

Selon un nouveau bilan de l’ONU, la crise post-électorale continue d’être marquée par de graves violences, qui ont fait 410 morts depuis la mi-décembre.

(Extrait sonore :Hamadoun Touré, porte-parole de l’ONUCI ;propos recueillis Christian Gballou d’ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...