Afrique de l'Ouest : fin de la visite de Navi Pillay

Fin ce vendredi de la visite d'une semaine de Navi Pillay en Afrique de l'Ouest. Après la Guinée, la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme a séjourné trois jours au Sénégal. Cette visite avait pour double objectif de se rendre compte par elle-même de la situation sur place. Mais aussi de réaffirmer les partenariats avec les gouvernements concernés et la validité des synergies instaurées par les agences des Nations Unies.

Visite de Navi Pillay au Sénégal

Visite de Navi Pillay au Sénégal

Lors de sa visite au Sénégal, Navi Pillay a pu notamment assister à la réunion périodique des huit bureaux des droits de l’homme dans la région. Dans son message, elle a encouragé les participants à poursuivre sans relâche leurs efforts pour lutter contre les violations des droits de l’homme, que ce soit contre les femmes, contre les réfugiés ou les travailleurs migrants.

Navi Pillay s’est également rendue au Centre africain pour la prévention et la résolution des conflits (CAPREC) et sa structure de soins, Victimes de violences réhabilitées (Vivre), situées dans la ville de Thiès, à l’est de Dakar.

Le Centre africain a pour objectif de défendre les droits de l’homme et tenter de les protéger d’abord par la prévention à travers l’éducation, ensuite par l’assistance aux victimes de violation des droits de l’homme, actes de torture, atteintes à l’intégrité physique, viols, et ce grâce à la réhabilitation psychologique, médicale et sociale. Si besoin, le centre apporte aussi une assistance judiciaire aux victimes pour que leurs droits soient reconnus devant les tribunaux. Le Centre est financé par le Fonds de l’ONU pour le soutien aux victimes de torture, des ONG internationales et d’autres donateurs.

(Interview : Mahamane Cissé, Directeur du Bureau régional du Haut Commissariat aux droits de l’homme; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...