Afrique de l'Est : recadrer juridiquement le commerce électronique

Fin à Mombasa, au Kenya, d'une réunion de plusieurs pays d'Afrique de l'est visant faciliter les transactions financières et commerciales grâce aux techniques de l'information et de la communication dans un nouveau cadre juridique.

Des experts de la Communauté des pays de l’Afrique de l’Est, notamment le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Burundi et le Rwanda, ainsi que ceux de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) se sont ainsi réunis durant trois jours pour mettre en œuvre des dispositions juridiques à même de renforcer l’utilisation des nouvelles technologies de l’information. La réunion doit maintenant être suivie d’une seconde session ayant pour objectifs d’informer les parlementaires kenyans sur les nouvelles normes et directives relatives au commerce électronique

La réunion de l’équipe spéciale était parrainée par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et le Secrétariat de la CNUCED. Elle avait pour but d’examiner les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la première phase du Schéma-cadre juridique sur le commerce électronique. Ce schéma couvre en particulier les transactions, les signatures électroniques, l’authentification, la protection des données et de la vie privée, la protection des consommateurs ainsi que la cybercriminalité.

L’équipe spéciale a également travaillé à l’élaboration d’une deuxième phase de mise en œuvre du Schéma, qui devrait se concentrer sur le droit à la propriété intellectuelle, la liberté du commerce, la taxation électronique et la sécurité de l’information.

(Extrait sonore: Cécile Barayre, économiste de la CNUCED; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...