Afghanistan : 2011, année de transition cruciale, selon Staffan de Mistura

« 2011 sera l'année de la souveraineté pour les autorités et le peuple afghans, le transfert de responsabilité va s'accélérer dans tous les domaines » a indiqué le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afghanistan, Staffan de Mistura, lors de son récent séjour à New York.

Staffan de Mistura
Staffan de Mistura

Pour Staffan de Mistura, il est nécessaire que les Afghans articulent et mettent en œuvre une vision politique démocratique de stabilité et de souveraineté, pour un Afghanistan en paix avec lui-même, avec ses voisins et la communauté internationale.

Staffan de Mistura fonde son optimisme sur la capacité des Afghans à se battre pour défendre la construction et le renforcement de l’Etat. Pour autant, la transition doit veiller à faire en sorte que les Afghans puissent sentir qu’il s’agit de leur avenir et de leur souveraineté. Il faut tenir compte de l’orgueil national afghan et baser toute stratégie sur cette valeur commune à tous les Afghans, véritable ciment de l’identité nationale.

Pour autant, les défis restent nombreux notamment en matière de sécurité, mais aussi de séparation des pouvoirs. Tout en rappelant que l’Afghanistan n’est pas la Suisse, Staffan de Mistura souligne que deux scrutins ont d’ores et déjà été organisés dans le pays. Il reconnait toutefois le caractère perfectible de ces processus électoraux et met en exergue le fait que la deuxième consultation s’est mieux déroulée que la première, et que de fait, il existe malgré tout une activité parlementaire à laquelle participent une soixantaine de femmes . En revanche, il se dit plus inquiet s’agissant du pouvoir judiciaire qui n’est pas assez fort et indépendant pour relever le challenge de la corruption.

(Interview : Staffan de Mistura, Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afghanistan ; propos recueillis par Aurélien Colly)

Classé sous Dossiers.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...