Sud-Soudan : le rapport de Ban Ki-moon examiné au Conseil de sécurité

Les membres du Conseil de sécurité se sont réunis ce 9 février à New York pour examiner le rapport du Secrétaire général sur le Soudan. Ban Ki-moon informe le Conseil, dans son rapport présenté par Hailé Menkerios, son Représentant spécial pour le Soudan, des résultats du référendum d'autodétermination au Sud-Soudan annoncés officiellement le 7 février ainsi que de la situation qui prévaut actuellement dans la région.

Haile Menkerios

Haile Menkerios

Présentant ce rapport, Hailé Menkerios a indiqué qu’une majorité écrasante des Sud-Soudanais ont voté dans un processus qui a été unanimement décrit par tous les observateurs, tant nationaux, régionaux qu’internationaux, comme libre, juste et crédible. Il a précisé que plus de 98% des Sud-Soudanais ont voté pour la sécession.

Le Président soudanais Omar El Béchir a signé un décret confirmant l’adhésion de son gouvernement aux résultats de ce référendum. Dans ce décret, Omar El Béchir reconnaît que les résultats de ce référendum constituent l’expression légitime de la volonté du peuple du Sud-Soudan, et il se dit prêt à reconnaître le 9 juillet 2011, la création d’un Sud-Soudan indépendant ainsi que la fin de la période de l’Accord de paix global.

Hailé Menkerios a ajouté que des pourparlers sont déjà en cours sur la future présence et le rôle des Nations Unies au Nord et au Sud-Soudan. Pour le gouvernement sud-soudanais, la présence onusienne est la bienvenue pour la consolidation de la paix, le développement des capacités des institutions de nouvel État ainsi que la gestion des frontières.

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Soudan a encouragé les leaders soudanais du Nord et du Sud de sauvegarder l’esprit issu du référendum pour relever les futurs défis.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...