Piraterie: Ban Ki-Moon horrifié par le meurtre de quatre otages américains

Quatre Américains dont le yacht avait été capturé par des pirates somaliens ont été tués peu avant une tentative de sauvetage des forces américaines, a annoncé le Pentagone mardi.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon se dit horrifié par ce meurtre et réaffirme que la piraterie au large des côtes de Somalie est « inacceptable ». « Le Secrétaire général salue les efforts de la communauté internationale pour l’éradiquer et déférer devant la justice ceux qui s’y livrent », ajoute son porte-parole.

A environ 6H00 GMT, « alors que des négociations étaient en cours pour obtenir la libération des quatre otages américains, les soldats américains ont riposté à des coups de feu en provenance du bateau piraté S/V Quest », selon un communiqué du Pentagone. Après avoir abordé le bateau, les soldats ont découvert « que les quatre otages avaient été abattus par leurs ravisseurs », sans que les soldats ne parviennent à les ranimer. Deux pirates ont été tués dans l’assaut et 13 capturés.

Le S/V Quest avait été capturé vendredi à environ 440 kilomètres de la côte d’Oman, et était suivi depuis environ trois jours par les militaires américains, selon le communiqué.

Le Conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU pour les questions juridiques liées à la piraterie au large des côtes somaliennes, Jack Lang, appelait déjà le mois dernier, lors de la présentation de son rapport au Conseil de sécurité, à une « action forte et déterminée » contre les pirates et les commanditaires des détournements de navires.

(Mise en perspective : Allan Bayad)


Classé sous Droit et crime, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...