OMPI : reprise de l'activité de demandes internationales de brevet en 2010

Le nombre de demandes internationales de brevet déposées en vertu du Traité de coopération en matière de brevets a augmenté de 4,8% en 2010, en raison d'une bonne reprise de l'économie mondiale, indique un nouveau rapport de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

OMPI« Cette progression s’explique par une forte progression enregistrée en Chine (+56,2%), en République de Corée (+20,5%) et au Japon (+7,9%), ce qui compense les résultats mitigés enregistrés dans les pays européens et la baisse continue du nombre de dépôts aux États Unis d’Amérique (1,7%) », fait savoir Francis Gurry, Directeur général de l’OMPI.

Selon des chiffres provisoires, 162 900 demandes internationales de brevet ont été déposées en 2010, contre 155 398 en 2009.

« Le taux d’accroissement rapide en Asie de l’Est témoigne d’une accélération de la diversification géographique des activités novatrices. L’une des nombreuses conséquences, et non des moindres, d’une telle évolution, réside dans la diversité linguistique accrue de la technologie que les offices de brevets utilisent pour déterminer si une invention est brevetable. », a-t-il ajouté.

S’agissant des établissements universitaires, « The University of California » occupe le premier rang concernant le nombre de demandes publiées (306 demandes). Les quatre premières universités utilisant le système du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) administré par l’OMPI, sont toutes situées aux États Unis d’Amérique (University of California, Massachusetts Institute of Technology, University of Texas et University of Florida). Le nombre d’établissements universitaires japonais dans le classement des 50 principales universités a augmenté, passant de 6 en 2009 à 10 en 2010.

(Extrait sonore : Francis Gurry, Directeur général de l’OMPI ; propos recueillis par Alpha Diallo)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...