MONUSCO : renforcement du système d'alerte précoce

La Mission de l'ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) s'emploie à renforcer son système d'alerte précoce dans le Nord-Est du pays, a annoncé son porte-parole militaire, le lieutenant-colonel Gaye, lors de la conférence de presse hebdomadaire de ce mercredi 2 février.

Il s’agit d’un réseau dont le but est de faciliter la liaison entre la population et les forces de sécurité locales, notamment la Police nationale congolaise (PNC), les Forces armees de la RDC (FARDC) et la force de l’ONU.

Le projet d’alerte communautaire est encore en phase expérimentale dans trois provinces de la RDC à savoir le Nord -Kivu (Walikale et Erengeti), le Sud-Kivu (Mwenga et Sange) et la Province orientale (Kamanda et Faradje).

Ce système pourrait s’étendre à travers le pays, a indiqué le lieutenant-colonel Gaye.
Le porte-parole militaire de la MONUSCO a, par ailleurs, indiqué que des patrouilles des Casques bleus s’intensifient à travers le pays, notamment sur le fleuve Congo, entre la capitale Kinshasa et Kwamouth, dans le Bandundu.

(Extrait sonore : Lieutenant-colonel Gaye, porte-parole militaire de la MONUSCO ; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...