Libye: l’OIM aide au rapatriement de milliers de travailleurs migrants

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a entamé lundi l'évacuation de milliers de travailleurs migrants ayant fui les violences en Libye. Dès aujourd'hui, 900 réfugiés égyptiens vont être évacués de Tunisie vers leur pays d'origine par l'intermédiaire de cinq vols spéciaux et 900 autres Egyptiens doivent être rapatriés mardi. L'OIM a renouvelé son appel pour une aide de 11 millions de dollars afin de porter assistance aux réfugiés.

L’organisation prévoit d’évacuer par bateau vers Alexandrie des milliers d’Egyptiens bloqués dans le port de Benghazi. Par ailleurs, elle a ouvert deux nouveaux centres de transit à Ras Jedir à la frontière tuniso-libyenne. Elle déplore que des centaines de ressortissants d’autres nationalités ayant fui les violents affrontements dans le pays soient bloqués aux frontières de la Libye.

L’OIM est venue en aide à un groupe de 600 Vietnamiens sans papiers, qu’elle va évacuer “rapidement”. Mais 5.000 des 10.500 Vietnamiens résidant en Libye y sont toujours bloqués. Elle a aussi rapatrié 800 Nigériens vers Agadez au Niger.

Selon l’OIM, quelque 1,5 million de travailleurs et migrants clandestins, d’origine africaine ou asiatique, se trouvent en Libye.

(Interview : Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l’OIM à Genève; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...